Vous avez le pouvoir

Sauvons la gare d’Uccle-Calevoet !

Non à la Fermeture du Bois!

Retrouvez-moi sur Facebook

Revue de presse

Recherche

defi

Fermeture du Viaduc Hermann-Debroux : Augmenter d’urgence les capacités et cadences des trains et élargir la zone MTB

 

Après avoir trop longtemps caché les malfaçons par des réparations et travaux de peinture superficiels, le gouvernement bruxellois actuel est le premier à faire la transparence sur l’état de vétusté et de corrosion de ces ouvrages d’art, aggravé par l’intensivité de leur utilisation.

Les audits approfondis des ouvrages d’art trop peu entretenus ces 30 dernières années n’ont épargné aucun de ceux-ci et la fermeture provisoire du viaduc Hermann-Debroux était prévisible.

 

Dans l’attente de la réouverture du viaduc, le chef de groupe DéFI au Parlement bruxellois Emmanuel De Bock demande au Gouvernement Fédéral et au Ministre Bellot qui a la tutelle sur la SNCB de prendre trois mesures urgentes dès demain :

 

1.    L’augmentation tant de la capacité que des cadences ferroviaires afin de permettre le développement d’une offre alternative crédible de transports en commun ;

 

2.    La mise en place de la zone MTB au-delà des 19 communes afin de permettre aux habitants de Bruxelles, du Brabant flamand et Brabant wallon de prendre ceux-ci sans surcoûts ;

 

3.    La mise en service au plus vite du RER et la reprise des investissements nécessaires qui ont été ralentis ces 3 dernières années.

 

Dans le même temps, les sociétés de transports en commun De Lijn, STIB et TEC sont invitées à collaborer structurellement et mettre en place un renforcement de leur offre.